transport gratuit sur toute commande de 150$ et plus avant taxes

Les Types de Perles

Élégantes, intemporelles et magnifiques, les perles ajoutent un certain je ne sais quoi à toute tenue vestimentaire. Toutefois, acheter des perles pour la première fois peut parfois être déroutant compte tenu des nombreuses variétés disponibles sur le marché à un large éventail de prix.

Dans cet article, nous allons faire un survol des principales variétés de perles pour vous aider à faire un choix éclairé. Nous vous présenterons également quelques astuces pour reconnaître l’authenticité d’une perle.

La perle naturelle et la perle de culture

Il existe deux types de perles : les perles naturelles et les perles de culture. Toutes deux sont de très belles options pour la bijouterie fine, notamment pour les colliers et les boucles d’oreilles. Quel est le meilleur type de perle ?

D’un point de vue pratique, il n’y a aucune différence entre les perles naturelles et les perles de culture. Elles sont identiques en apparence et en composition, la seule différence résidant dans leur origine et leur prix.

La perle naturelle

Une perle naturelle se forme lorsqu’un petit parasite pénètre et se loge dans le tissu du manteau d’un mollusque. En réponse, le tissu « envahi » sécrète une substance protectrice appelée nacre, une combinaison de substances cristallines et organiques qui s’accumule et finit par se transformer en perle après quelques années.

Produite sans l’intervention humaine, elles sont de véritables résultats de la nature, ce qui les rend extrêmement rares et plus coûteuses. Si vous êtes à la recherche de bijoux en perles, il est fort probable que vous envisagiez d’acheter des perles qui font partie de la deuxième catégorie, soit des perles de culture.

La perle de culture

Une perle de culture résulte du processus par lequel un perliculteur provoque la formation d’une perle en insérant un irritant dans le mollusque, puis en « cultivant » la perle. Les perles de culture sont de véritables perles qui n’ont pas été formées par accident de la nature.

La plupart des perles vendues aujourd’hui sont cultivées. Les principales variétés de perles de culture dont nous traitons dans cet article sont les perles d’eau douce, les perles de Tahiti, les perles des mers du Sud et les perles Akoya.

La perle d’eau douce

Entièrement formées de couches de nacres (sans noyau), les perles d’eau douce proviennent d’huîtres qui mûrissent dans une eau non salée (provenant de lacs ou d’étangs, par opposition à l’eau salée de la mer). Leur production est moins coûteuse, plus rapide et la Chine en produit jusqu’à 1500 tonnes par année.

Au cours des deux dernières décennies, leur qualité s’est considérablement améliorée pour plusieurs raisons, mais surtout parce qu’au milieu des années 1990, l’industrie perlière a modifié le type de moules qu’elle utilisait et a réduit le nombre de greffes insérées dans la moule, et donc augmenté le nombre de perles produites. 

Aujourd’hui, les perles d’eau douce sont les préférées des créateurs de bijoux en raison de leur moindre coût, de leur meilleure qualité et de leur disponibilité. Ces perles proviennent de Chine et sont disponibles dans une large gamme de couleurs, de formes et de tailles de perles. Elles peuvent naturellement être produites dans des tons pastel de rose, de lavande et de pêche, et sont aussi souvent teintes de couleurs plus vives. Elles peuvent atteindre une taille de 15 millimètres.

La perle de Tahiti

Les perles de Tahiti sont les seules perles au monde qui sont naturellement noires. Rares, exotiques et luxueuses, les perles de Tahiti sont produites par l’huître Pinctada margaritifera, originaire de Tahiti et des îles de la Polynésie française. Ces huîtres d’eau salée peuvent atteindre la taille d’une assiette, ce qui donne des perles dont la taille varie de 8 à 18 mm. Les perles de Tahiti sont disponibles dans un large éventail de couleurs, de l’argent au noir profond, en passant par des nuances de vert, de bleu et de paon. La croissance d’une perle de Tahiti dure généralement de 4 à 5 ans.

 

La perle des mers du Sud

Les plus grandes perles du marché sont celles des mers du Sud, qui sont cultivées le long de la côte nord de l’Australie. Elles se présentent dans de magnifiques nuances d’or et de blanc, et peuvent atteindre jusqu’à 20 mm de diamètre. L’huître perlière des mers du Sud ne peut recevoir qu’un implant à la fois et peut prendre de 2 à 6 ans pour créer sa perle, ce qui rend cette perle plus rare et dispendieuse.

Les perles Akoya

Ce type de perle est cultivé en Chine, au Japon et au Vietnam. Elles sont parfaitement rondes, varient dans des couleurs de blanc, crème et jaune, et sont très brillantes. Lorsque vous vous représentez des perles dans votre esprit, c’est probablement ce type que vous imaginez. Leur taille peut varier de deux à neuf millimètres et leur croissance peut prendre de 8 mois à 2 ans.

Conseils pour savoir si une perle est vraie ou fausse

La façon la plus simple de savoir si une perle est authentique est de la toucher. Lorsque vous touchez une vraie perle, elle est froide et se réchauffe lorsqu’elle est portée. Les fausses perles sont chaudes sur la tempe et ne présente aucun défaut de surface puisqu’elles sont fabriquées mécaniquement.

Une perle naturelle a un poids unique. Les contrefaçons peuvent avoir un poids ridiculement faible ou un poids exagéré.

Les vraies perles existent en différentes tailles et formes, contrairement aux contrefaçons qui ont une taille et une forme unique.

Une seconde astuce rapide pour reconnaître les vraies perles consiste à observer la capacité des perles authentiques à réfléchir la lumière, contrairement aux imitations qui n’ont aucune capacité de réflexion.

On peut également reconnaître l’aspect véritable d’une perle en la frottant doucement sur une dent. Si la perle est glissante, cela signifie que la perle est fausse. Si toutefois on ressent certaines aspérités ou crissement, c’est que l’on est en présence d’une perle véritable.

Enfin, en frottant deux perles l’une contre l’autre, si l’on détecte des frictions, ce sont de vraies perles. Même chose si l’on se retrouve avec un peu de nacre sur les doigts. 

De la délicatesse et de la finesse à l’audace et à la brillance, les perles conviennent à toutes les occasions. Dans cet article nous avons vu qu’il existe deux types de perles soit la perle naturelle et la perle de culture, qui elle-même se décline en plusieurs variétés.

Cliquez ici pour découvrir nos bijoux faits de perles.

 

Infolettre: https://bit.ly/3Nib8Ej

Facebook: https://www.facebook.com/bijouterielepage

Instagram: https://www.instagram.com/bijouterielepage/?hl=fr

Pinterest: https://bit.ly/3CakK0i

YouTube:  https://bit.ly/3y9r4Ug